01/07/2010

Coeurs durcis

"...navré de l'endurcissement de leur coeur..."

J'en ai marre de ceux qui se ferment dès qu'on parle de l'Eglise, dès que l'on parle du Christ, des chrétiens. J'en ai marre de cette discrimination à l'envers. Je suis impuissant, mais ma consolotion est que Jésus a aussi rencontré l'opposition pour annoncer la Bonne Nouvelle. Comment annoncer la Bonne Nouvelle à ceux qui rejettent par avance toute l'Eglise et avec qui aucune discussion n'est possible?

Pourquoi tant d'âmes en perdition? Pourquoi tant d'âmes sont davantage enclines à écouter tout ce qui est extérieur à l'Eglise, y compris les sirènes de la spiritualité du soit-disant nouvel Age, de la soit-disant réincarnation, des sorciers, des pratiques démoniaques, plutôt que la voix du Sauveur Notre Seigneur Jésus Christ, Fils du Dieu Vivant dans l'Esprit Saint?

L'Eglise est loin d'être parfaite, mais comment son image a-t-elle pu devenu à ce point négative pour que presque tous la rejettent?

Moi-même dans ce blogue j'ai souvent critiqué l'Eglise, mais au sens de critique la moins subjective possible, sans jamais renier le lien de facto m'unissant à elle par la grâce sacramentelle de mon baptême.

Combien d'apostats qui préfèrent renoncer à la Vie offerte par notre Seigneur, qui écoutent tout, mais bouchent leurs oreilles et ferment leur coeur à tout ce que l'Eglise peut dire.

Ajouté à mon impuissance face à une telle situation, je ne sais pas dire à quel point tout cela m'attriste. Je suis triste pour notre Seigneur, parce qu'il continue d'être rejeté par tant de monde. Je suis triste pour l'Eglise, qui est faite de pécheurs, et dont je trouve qu'on veut faire payer très fort le prix de ses erreurs. Je suis triste enfin pour tous ceux qui refusent de s'ouvrir à l'amour du Christ et même à l'amour de l'Eglise.

Je voudrais tant partager ma joie de prier, de rendez-vous quotidien avec Celui qui m'aime, et qui nous appelle "ses amis". Mais ce que je ressens est inexprimable, pourquoi les autres ne veulent-ils pas reconnaître Celui qui nous précède "en Galilée" ou ailleurs, le Ressucité qui connaît nos pensées avant que nous les lui exprimions?

Puisque'hier l'Eglise fêtait la solennité de Saint Pierre et Saint Paul, je veux rappeler la phrase de Simon-Pierre que la pape Jean-Paul II a citée lors des JMJ 1997, et qui m'a le plus marqué de toutes ces JMJ:

"A qui irions-nous Seigneur, tu as les paroles de la vie éternelle"

Kyrie eleison!

 

00:39 Écrit par Beno dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

21/06/2010

Bêtise laïque intérgiste

Les bras m'en tombent...les école privées qui accueillent des élèves des écoles publiques pour les épreuves du bac contraintes d'enlever les crucifix et tout signe religeux...pour se rendre compte du ridicule d'une telle situation, il suffit d'imaginer la situation inverse: des élèves des écoles privés passant leur bac dans des écoles publiques qui exigeraient que des crucifix soient accrochés au mur: logique non?

Je ne suis pas contre la laïcité, puisque c'est Jésus lui-même qui a institué la séparation des pouvoirs temporel et spirituel, avec la fameuse histoire de la pièce à l'effigie de l'empereur romain.

Mais il faut être lucide et ne pas perdre de vue que les laïcs purs et durs ne sont pas de vrais laïcs, leur seul but est de tout faire pour contribuer à la disparition de la foi sur terre. Faudra-t-il raser les tours de Notre-Dame, parce que ce genre de laïcs haineux passe devant? Si des laïcs intégristes entrent dans une église par exemple à l'occasion d'un mariage ou de funérailles, faudra-t-il aussi cacher les croix?

Je connais une mairie de notre campagne où il existe encore des personnes de bon sens, un crucifix est accroché au mur et visible depuis l'accueil, personne n'y trove à redire. On impose bien d'accrocher le portrait du président de la République, qui pourtant peut offenser ceux qui n'ont pas voté pour lui.

Nous le voyons bien, rien n'est jamais acquis et si le mot "évêque" veut dire "veilleur", alors il faudra que nos évêques veillent au lieu de se compromettre au risque de perdre leur âme et celles du peuple de Dieu. La liberté des chrétiens se restreint, simplement pour des raisons numériques. Notre pauvre Eglise est affaiblie, la pratique diminue, et ceux qui vont à la messe n'osent même plus le dire, tant ils sont l'objet de discrimination (certains enfants dans certaines écoles). Le rouleau compresseur de la majorité écrase toujours les minorités. L'Eglise va-elle être renvoyée aux catacombes? Allons-nous laisser faire cela?

00:28 Écrit par Beno dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

10/06/2010

Les chrétiens d'Orient persécutés

Le meurtrier présumé de l'évêque Luigi Padovese, représentant de l'Eglise catholique en Turquie, a affirmé à la police avoir agi après avoir reçu une "révélation" divine. Il a été inculpé et écroué vendredi par une cour d'Iskenderun.

Murat Altun, 26 ans, a avoué lors de son interrogatoire avoir poignardé jeudi à mort le prélat de nationalité italienne, âgé de 63 ans, dans le jardin de sa maison d'Iskenderun, dans le sud de la Turquie, précisent les journaux.

"J'ai eu une révélation et je l'ai tué", a-t-il dit aux enquêteurs, selon la chaîne d'information NTV et le quotidien Milliyet.

Ces dernières années ont été marquées par plusieurs attaques violentes et pour certaines meurtrières à l'encontre de la communauté catholique en Turquie, pays à écrasante majorité musulmane. 

Ici le pape Benoît XVI lors de sa récente visite à Chypre

23:46 Écrit par Beno dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/06/2010

Intégrisme laïc

Il n'y a pas que dans les religions qu'on trouve des intégristes. Les intégristes laïcs n'ont jamais eu d'autre but que l'éradication de toute foi jusque dans les âmes: on n'en voit que trop le résultat aujourd'hui, mais il faudrait un livre pour tout développer.

A Lille, ce sont tout simplement des "fonctionnaires intégristes" qui sont à l'origine de l'interdiction de la procession en l'honneur de Notre-Dame de la Treille. L'histoire ne dit pas si c'est Martine AUBRY en personne qui a pris la mesure de ce dangereux intégrisme laïc, mais la procession a finalement été autorisée.

Après il y a bien eu la gay pride samedi dernier à Lille, pourquoi n'y aurait-il pas de procession?

Rendez-vous donc à tous dimanche prochain dès 10h sur le parvis de la cathédrale pour le départ de la procession dans les rues de Lille.

23:38 Écrit par Beno dans Général | Lien permanent | Commentaires (14) |  Facebook |

06/06/2010

TANTUM ERGO SACRAMENTUM

Image

22:43 Écrit par Beno dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/06/2010

Une grande joie pour la France!

02:44 Écrit par Beno dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

26/05/2010

Martine AUBRY interdit la procession de Notre-Dame de la Treille

Madame Martine AUBRY, maire de Lille, a interdit la procession en l'honneur de Notre-Dame de la Treille, patronne séculaire de la Cité de Lille. Cette procession remonte à 1270.

J'ai déjà évoqué ici que la même Martine AUBRY a interdit depuis 2 ans à un forain d'exposer sa crèche de la Nativité attenante à son manège sur la place du théâtre, lors des "fêtes" de fin d'année.

La liberté des chrétiens, déjà tellement mise à mal dans tant de pays d'Orient, se trouve désormais menacée en Occident, à Lille. On se croirait revenu aux heures les plus noires qui marquèrent la loi de 1905 sur la séparation de l'Eglise et de l'Etat. Déjà à cette époque, les processions avaient étaient interdites. Laisser passer cela sans réagir serait un crime est un précédent pour d'autres communes.

Où va-t-on si en France on n'est plus libre de faire des processions?

Image Hosted by ImageShack.us

03:44 Écrit par Beno dans Général | Lien permanent | Commentaires (12) |  Facebook |

23/05/2010

Bonne fête de Pentecôte!

VENI SANCTE SPIRITVS

02:33 Écrit par Beno dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16/05/2010

Journée mondiale contre l'homophobie

La 17 mai est la journée mondiale contre l'homophobie. Cette journée est utile pour une prise de conscience. En effet, dans certains pays, généralement sous l'impulsion des extrémistes religieux, des homosexuels continuent d'être mis à mort. Et même si nous nous en plaignons parfois, nos démocraties occidentales, si elles ne sont pas sans défaut, sont les moteurs de la lutte contre l'homophobie et les portes paroles de ceux qui ne peuvent pas parler librement. Parfois la loi précède les mentalités et c'est ainsi qu'en France ou en Belgique, si les homosexuels sont protégés par les lois, dans les faits, beaucoup de personnes sont encore homophobes. Dans les villes où règne l'anonymat, vos voisins se fichent de savoir avec qui vous "couchez". Mais dans les villages, là où tout le monde se connaît, c'est même pas la peine, c'est toujours le même couplet: soit la raillerie, soit être mal vu. C'est ça la réalité des homosexuels au quotidien, obligeant, et pas seulement à l'église, un nombre non négligeable d'homosexuels à une "double-vie".

Mais je voudrais profiter de cette journée pour vous faire part de mon anti-phobie de toutes sortes (j'ai pas dit anti-phonaire!!!!!). En effet, les homosexuels ne sont pas forcément plus tolérants que les autres, surtout quand ils sont des homophobes intériorisés. Mais j'en ai marre aussi que tout soit le moindre prétexte pour attaquer la sainte Eglise catholique. J'en ai marre que notamment les médias excellant dans l'art de la désinformation traquent le moindre faux pas du pape, par exemple. Et pourtant, Dieu sait que je suis loin d'être toujours d'accord avec notre souverain Pontife actuel.

Marre de toutes agressions. Cette semaine j'ai failli me faire lyncher simplement parce que j'exprimais mes opinions royalistes et que je défendais les monarchies européennes en place.

Mon Dieu, tant de haine partout, tout le temps! Les humains n'ont-ils que la haine au coeur et l'appétit de vaincre les autres en les supprimant? Car ne nous y trompons pas: toute haine est un meurtre en puissance. La pensée, comme celle de l'adultère racontée par Jésus est déjà un péché. Toute haine n'est rien d'autre que le désir que celui contre qui elle est dirigée ne soit plus, qui'll se taise, qu'il soit mort.

En ce temps pascal et après la montée de Jésus vers son Père, supplions l'Esprit Saint de renouveller toute l'humanité et le coeur de chacun.

http://www.youtube.com/watch?v=gQGBMl_CGQI

23:16 Écrit par Beno dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

01/05/2010

Non violence

Je rappelle que tout propos violent ou haineux n'a pas sa place sur mon blogue non-violent. En effet, la violence est la racine de la mort. Etre violent, c'est vouloir que l'autre ne soit pas, c'est vouloir qu'il soit mort. La démocratie n'est pas de permettre l'étalage d'attaques, y compris lorsqu'elles viennent de mouvances sectaires cathophobes.

Par ailleurs, ayant accompli par mon alimentation végétarienne l'acte le plus fondamentalement non-violent qui soit (respecter la vie de tous les êtres vivants), je n'ai aucune leçon à recevoir des carnivores, dont la violence intrinsèque de certains n'a d'égal que la concrétisation de celle qui est quotidennement dans leur assiette.

23:01 Écrit par Beno dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

25/04/2010

Bon anniversaire Majesté!

Le Prince Louis de Bourbon, duc d'Anjou, de droit Roi de France Louis XX, est né il y a 36 ans, le 25 avril 1974, 760 ans exactement après saint Louis. Il a une fille, la princesse Eugénie. La duchesse d'Anjou attend des jumeaux.

LOUIS XX (Officiel)

22:44 Écrit par Beno dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/04/2010

95è anniversaire du génocide arménien

Proclamation du Djihad le 23/11/1914 à Constantinople

Défilé sur les Champs-Elysées, fanfare, porte-drapeaux, ravivage de la flamme à l'Arc de Triomphe avec Charles Aznavour: une importance particulière marque cette année la commémoration du "génocide arménien" pour son 95e anniversaire, samedi et dimanche.



Les Arméniens, qui continuent de réclamer de la Turquie qu'elle reconnaisse sans condition comme un "génocide" les massacres perpétrés en 1915-1917, entendent mettre la pression sur le Sénat français pour qu'il vote la loi pénalisant la négation de ce "génocide".

Pendaison à Constantinople 1915

"C'est le 95e anniversaire, nous approchons inexorablement du 100e et la question de la reconnaissance du génocide par la Turquie n'est toujours pas réglée", déclare à l'AFP Alexis Govciyan, président du Conseil de coordination des organisations arméniennes de France (CCAF).

Le CCAF veut "relancer le débat" et déplore la fait que la loi pénalisant la négation du génocide arménien par la Turquie, soit toujours en suspens au Sénat alors qu'elle a été votée par l'Assemblée nationale le 12 octobre 2006.

"Nous attendons des autorités françaises que cette loi, qui est partie intégrante de la cause arménienne, soit votée par le Sénat", dit Alexis Govciyan. Les Arméniens qualifient de "génocide" les massacres et déportations qui, entre 1915 et 1917, ont fait, selon eux, plus d'un million et demi de morts au sein de leur communauté.

pendaisons en Anatolie

La Turquie reconnaît qu'entre 300.000 et 500.000 personnes ont péri. Selon Ankara, elles n'ont pas été victimes d'une campagne d'extermination mais du chaos des dernières années de l'Empire ottoman.



La France "encourage les autorités arméniennes et turques à maintenir le dialogue" et à "redoubler d'efforts", selon un communiqué de l'Elysée diffusé jeudi soir après qu'Erevan eut gelé le processus de réconciliation avec Ankara qui campe sur ses positions.

A Paris, les manifestations du week-end commenceront par un rassemblement devant le Sénat samedi à 11h30. Dans l'après-midi, les représentants de la communauté Arménienne sont invités à se rassembler place du Canada, Cours Albert (8e arrondissement), au pied de la statue de Komitas, ecclésiastique, compositeur et musicologue, rescapé du génocide, réfugié à Paris et mort en 1935.
Ils remonteront ensuite les Champs Elysées avec fanfare et porte-drapeaux, jusqu'à l'Arc de Triomphe pour le ravivage de la flamme sur la tombe du soldat inconnu en présence notamment de Charles Aznavour et de nombreuses personnalités politiques, militaires, civiles et religieuses, selon CCAF.

A 85 ans, Aznavour assistera ainsi pour la première fois à titre officiel aux cérémonies de commémoration, en tant ambassadeur d'Arménie auprès de l'UNESCO, ambassadeur d'Arménie en Suisse et ambassadeur d'Arménie à l'Onu, souligne Séta Papazian, présidente du collectif Van (Vigilance arménienne contre le négationnisme).

Dimanche, le collectif Van organise sur le parvis de Notre-Dame de Paris, sa sixième "Journée annuelle de sensibilisation aux génocides et à leur négation" avec le soutien de nombreuses associations des droits de l'homme.

Neuf stèles de trois mètres de haut seront exposées sur le parvis de la cathédrale en hommage aux victimes des génocides, arméniennes, juives, tutsi et darfouries.
D'autres cérémonies sont également prévues dans plusieurs villes de province. La France héberge la plus forte communauté arménienne d'Europe occidentale avec plus de 500.000 personnes, essentiellement en région parisienne, Lyon et Marseille.

23:08 Écrit par Beno dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

15/04/2010

Dieu de miséricorde!

Coïncidence des mots avec le "dimanche de la divine miséricorde" ainsi nommé le dimanche de l'octave de Pâques par le pape Jean-Paul II, mais vraiment, quand je regarde le Christ en Croix, je ne peux pas croire en un Dieu vengeur! Non, ce n'est pas possible. Je ne dis pas qu'il n'y a pas de jugement, car Dieu seul est juge, mais je constate que beaucoup de personnes analysent encore les évènements à travers le prisme d'un Dieu qui punit les méchants par des châtiments tels que la maladie, la mort, ou d'autres évènements. "C'est le bon Dieu qui t'a puni" a-t-on coutume de dire à un enfant qui a fait une bêtise et à qui il arrive un évènement désagréable. Or si Dieu est bon, comment peut-il punir? Oui, oui, Dieu est le seul juge, alors pourquoi tant d'humains prennent-ils sa place en jugeant des personnes " C'est  bien fait pour lui!". Quelle horreur! Tel n'est pas mon Dieu. Tant de gens instrumentalisent Dieu, or qui pourrait prétendre connaître les pensées de Dieu? Personne!

Alors laissons à Dieu ce qui lui revient et faisons notre travail de justice terrestre le moins mal possible, ce sera déjà bien assez.

23:18 Écrit par Beno dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

13/04/2010

Jésus, viens au secours de ton Eglise!

Comment est-ce possible:

Dans une déclaration choc, le cardinal Tarcisio Bertone estime que les scandales de pédophilie qui secouent l'Eglise catholique sont liés à l'homosexualité, pas au célibat des prêtres.

Le cardinal a déclaré: «Nombre de psychologues et de psychiatres ont démontré qu'il n'y a pas de relation entre célibat et pédophilie, mais beaucoup d'autres ont démontré, et m'ont dit récemment, qu'il y a une relation entre homosexualité et pédophilie. C'est la vérité, c'est le problème.» «Cette pathologie touche toutes les catégories de gens, et les prêtres à un moindre degré si l'on regarde les pourcentages», a poursuivi Tarcisio Bertone.

«La pédophilie n'a rien à voir avec l'orientation sexuelle, si des pédophiles s'attaquent aux enfants d'un des sexes plutôt qu'à l'autre, beaucoup s'en prennent aux enfants des deux sexes, des pédophiles sont hétérosexuels et d'autres homosexuels, beaucoup d'entre eux sont de bon pères de famille» écrit ainsi l'Interassociative lesbienne, gaie, bi et trans (Inter-LGBT) dans un communiqué.

«Aucun argument scientifique digne de ce nom ne lie plus spécifiquement homosexualité et pédophilie, l'homosexualité est une orientation sexuelle, la pédophilie est une pathologie criminelle, elles n'ont rien de commun» ajoute le texte.

De son côté, le Comité IDAHO, qui coordonne la Journée mondiale contre l'homophobie et la transphobie, condamne également «l'homophobie la plus crasse» du cardinal Bertone. «Les révélations explosent. Les affaires de pédophilie se multiplient. Secouée par une vague sans précédent, le Vatican réagit en s'enlisant un peu plus dans l'ignominie» réagit le Comité dans un communiqué. «Il convient que les autorités ecclésiastiques du monde entier se démarquent de ces propos indignes, sauf à donner l'impression que tous les chrétiens se retrouvent dans cette déclaration, ce qui est faux, bien entendu» ajoute t-il.

Au Chili, le dirigeant du Mouvement d'Intégration et de Libération homosexuelle (Movilh), Rolando Jimenez, a également réagi. «Je somme le secrétaire d'Etat du Vatican, la hiérarchie de l'église catholique de nous montrer un quelconque rapport scientifique, rigoureux, sérieux et indépendant de la religion, qui prouve ce lien»

Un sénateur chilien fait la même requête: «J'aimerais connaître les études scientifiques qu'il dit détenir parce que je ne partage pas cet avis. J'ai une haute opinion du cardinale Bertone, mais j'ai l'impression que sur ce point, il se trompe», a assuré le démocrate-chrétien Patricio Walker. «J'ai étudié le sujet, je suis avocat et non psychiatre mais j'ai présenté des projets de loi contre la pédophilie qui sont aujourd'hui des lois. La pédophilie est un trouble mental de nature sexuelle qui touche aussi bien des homosexuels que des hétérosexuels», a-t-il déclaré.
Des voix se sont aussi élevées dans le monde médical. «Il me semble impossible de penser à une relation directe entre homosexualité et pédophilie, du moins sur la base de mon expérience», a dit la psychiatre Tamara
Galeguillos, de la faculté de médecine de l'Université du Chili. Elle a souligné que lors de son travail à l'Institut médico-légal sur des analyses de délits sexuels, «on voyait des pédophiles hétérosexuels aussi bien que des pédophiles homosexuels».

 

23:44 Écrit par Beno dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/04/2010

JOYEUSES PAQUES!

"Christ est ressuscité des morts, par sa mort il a vaincu le mort, à ceux qui sont dans les tombeaux il a donné la vie!"

Pour tant de gens croisés dans la rue, dans les transports, sur les lieux de travail, Pâques est absent de leurs préoccupations. Un jour férié en plus, un bon repas où beaucoup de si gentils jeunes agneaux que j'ai vu dans les champs ont été massacrés gratuitement, puisqu'on n'a pas besoin d'en manger pour être en bonne santé (les lectures de cette nuit nous le rappelaient opportunément au contraire). Dans ma ville, c'est un tournoi de football qui dure 3 jours, ce matin j'ai croisé tous ces sportifs qui courrent, si seulement ils courraient aussi vite pour aller à l'Eglise, si seulement ils sondaient leur coeur pour avoir soif du Christ! La Résurrection leur est "étrangère". Dans quel état de pauvreté spirituelle ne sont pas nombre de nos contemporains! Et plutôt que de les juger ou de les blâmer, je ressens cela très fort en moi, nous devrions être comme Jésus, qui fut saisi de pitié devant les foules parce qu'ils les voyaient comme des brebis sans berger, des brebis égarées, auxquelles il ne tient pas moins qu'à celles qui sont dans la bergerie. Comment leur faire connaître la Bonne Nouvelle de Jésus et de sa Résurrection dans un monde où exprimer sa foi et surtout sa catholicité devient presque tabou? Dans un monde hostile surtout à l'Eglise catholique? Les personnes d'un certain âge, même si elles ne pratiquent plus ou ont abandonné l'Eglise, au moins connaissent des rudiments de foi. Mais quand je vois tous ces jeunes, de plus en plus nombreux, qui n'ont même pas été baptisés ni catéchisés, qui n'ont pas "fait leur communion" comme on dit, ou qui n'ont pas été confirmés, manquant de ce sacrement si essentiel pour la grâce de l'Esprit Saint, ils sont si loin de Dieu! Ils n'ont plus de repères, ils sont si pauvres, oui, si pauvres et même pas conscients de l'enfermement dans lequel ils sont (asservissement des masses par assoupissement, ça arrange bien les politiques). Je n'ai pas de réponses.

Un berger garde ses brebis; Jésus nous compare aux brebis, ce n'est pas pour nous manger, il inverse la logique humaine en se donnant lui-même à manger, ce qui scandalisa les juifs. La violence ne connaît pas les limites des espèces. Tant que des animaux seront tués, des humains le seront aussi. De même tant que l'on tuera des enfants dans le ventre de leur mère, il y aura les guerres. La paix ne se marchande pas. La racine du mal ne peut être extirpée que par les actes les plus fondatementalement non-violents qui soient: l'arrêt d'ôter la vie à quelque créature que ce soit, à quelque stade de son développement que ce soit.

Jésus est venu pour nous bouleverser, mais nous sommes loin, très loin, moi le premier, d'avoir bien compris.

Bonnes et saintes fêtes de Pâques à toutes et tous!

15:43 Écrit par Beno dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

02/04/2010

Faîtes Lui la place qu'il lui revient

Confessez-vous, confessez-vous! Allez voir le prêtre! Peu importe l'état du prêtre, ce qu'il pense, etc. Peu importe vos dispositions: la seule qui compte est  que vous ayez le souhait vous laisser pardonner.  Oh! les dispositions ou l'état du prêtre: Dieu est bien au dessus de notre humanité limitée, il "balaie" d'un coup tous les obstacles par les sacrements,en particulier ici de guérison. Vous pensez n'être pas prêts: mais qui est prêt? Aucun humain! Cela non plus n'a pas d'importance, parce que Dieu, Lui, est toujours prêts à pardonner, il nous attend les bras ouverts, Il est le Père miséricordieux de la parabole du fils prodigue.

Le sacrement du pardon n'est pas lié aux qualités du prêtres ni à ses défaillances, donc n'ayez pas peur et écoutez l'élan de votre coeur et la voix de votre conscience, par où Jésus luii-même vous appelle et allez! Mettez-vous en route: si le Père miséricordieux court à votre rencontre, courrez, vous aussi à sa rencontre! Allez à l'église et soyez heurex d'y trouver un prêtre pour vous confesser.

Ensuite ne sous estimez pas l'importance de la pénitence et surtout avant de quitter l'église de prendre du temps (même quelques instants) pour rendre grâce et écouter la voix du Seigneur.

Enfin, soyez sensible à la joie qui vous envahit: la joie mêlée du pécheur pardonné et celle du Père et du Fils et du Saint Esprit.

confessionsarticlegraphic2.jpg

23:44 Écrit par Beno dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

28/03/2010

priez et fréquentez les sacrements

Quand je suis dans le train le matin, je n'aime pas les gens qui font du bruit quand d'autres souhaitent se reposer (surtout s'ils ont travaillé la nuit). Ca me met en colère ces rires superflus quand il faudrait prier.

Pendant ce temps je dis la liturgie des heures.

"Dieu comble son bien-aimé quand il dort"

"Dieu veille sur vous la nuit, dès le réveil, que vos pensées soient pour lui. Au lieu de vous précipitez vers la radio ou la télé pour briser le silence de la nuit, laissez Dieu vous parler dans ce silence. Comment voulez-vous l'entendre dans le bruit? Rappelez-vous: Il n'était ni dans le tonnerre ni aucun autre fracas, mais dans le souffle léger de la brise. Mettez vous en sa présence et priez le dès le réveil! Parlez d'abord à Dieu avant de parler aux hommes! Abandonnez-vous d'abord à Lui pour que tout ce que vous vivrez dans la journée soit imprégné de sa présence. Plutôt que des rires surpeflus et tant de vacarme, restez en  silence et priez"

"Le dimanche, faîtes de même. Vous avez transformé le jour qui est consacré à Dieu et au repos en jour de course aux activités. Vous oubliez le Seigneur qui vous a tout donné, et même son fils unique en sacrifice saint! Mais ingrats que vous êtes, pendant qu'Il vous attend le dimanche matin, vous faîtes du sport, de la musique, des voyages et vous égarez vos enfants; vous les privez de Lui!

Parfois même vous empêchez vos parents d'aller à Sa rencontre, parce qu'ils sont polis. Rien ne doit vous arrêter sur le chemin qui vous mène à Lui. Rien n'y personne. Ecoutez Son appel intérieur impérieux d'amour et venz à Lui. Venez vous unir à Lui par la communion aux saintes Espèces. Il vous aime et vous êtes indifférents, Il meurt pour vous et vous ne venez pas vous unir à son sacrifice. Ne vous laisser pas barrer la route par ses ministres défaillants, même quand ils vous excluent, car Lui vous aime! Il ne demande qu'une chose: que vous l'aimiez! Venez, venez, venez!"

22:12 Écrit par Beno dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

19/03/2010

autre blogue?

Un petit mot pour vous dire que j'ai souvent du mal à accéder à mon blogue, il semble y avoir des bugs informatiques. Au cas où je n'arriverais plus à accéder, il faudrait me chercher via votre moteur de recherche.

21:25 Écrit par Beno dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/03/2010

Etonnant!

Vendredi alors que j'étais à Paris, je suis entré dans l'église de la Sainte Trinité non loin de la gare saint Lazare.

Or dans l'église un juif priait: il avait bien bariolé sa kippa, mais j'ai bien vu qu'il tournait les pages de son livre à l'envers (de gauche à droite): quelle explication cela peut-il bien avoir?

01:09 Écrit par Beno dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

12/03/2010

Discrimination scandaleuse

D'un côté le Vatican dit ceci:

http://www.vatican.va/archive/hist_councils/ii_vatican_co...

Et d'un autre confirme cette réalité scandaleuse qui se passe en France:

http://www.pretresmaries.eu/pdf/fr/279-Fleyel.pdf?PHPSESS...

Faudra-t-il donc déplacer le Saint-Siège à Jérusalem?

 

 

23:49 Écrit par Beno dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

11/03/2010

Année sacerdotale

Peu de réactions au post précédent où je vous faisais part d'agressions homophobes que j'ai subies. J'espère tout de même que ce n'est pas parce que certains parmi vous auraient la même attitude que ceux qui dans l'Eglise cherchent à cacher les crimes, parce que j'ai mentionné d'avoir été agressé dans une institution d'Etat. Je trouverais cela absolument lamentable.

Mais aujourd'hui, alors que les reliques du Saint Curé d'Ars sont passées par la cathédrale Notre-Dame de la Treille à Lille à l'occasion de l'année sacerdotale lancer par le pape Benoît XVI pour susciter des vocations, je voudrais prendre le contre-pied et lancer un appel.

Oui, alors que Benoît XVI veut exhalter les vertus du prêtre (rappelons au passage que saint Jean Marie Vianney n'est pas le saint patron des prêtres, mais seulement des curés, c'est-à-dire ceux qui ont une charge curiale) dont le célibat, je dois rappeler la vérité. Le célibat des prêtres n'a aucune jusitification autre que disciplinaire et ne s'applique que dans l'Eglise catholique d'Occident. Dans les Eglises catholiques de rite oriental ratachées à Rome, des hommes mariés sont ordonnés prêtres, avec l'accord du pape. Pourquoi 2 disciplines différentes pour la même Eglise catholique? Je posais cette question à un prêtre d'Occident, il a bien sûr minimisé en disant que cela ne représentait que 5% de tous les prêtres catholiques. Mais si on rajoute les orthodoxes, c'est déjà plus équilibré. Je trouve d'ailleurs choquant le mépris des prêtres occidentaux pour leur frères prêtres orientaux catholiques. Réjouissons nous que le pape n'étende pas la discipline d'Occident à l'Orient, mais à l'allure où ça va sait on jamais: un libanais me disait qu'on envoyait les prêtres mariés dans des villages isolés.

Par ailleurs, dans notre Eglise catholique d'Occident des hommes mariés sont ordonnés diacres. Or ce qui compte c'est l'ordre et non le degré de l'ordre (diacre, prêtre, évêque). Des hommes veufs sont également ordonnés prêtres chez nous (pourvu que les enfants soient autonomes). Enfin les prêtres anglicans mariés qui demandent leur intégration dans l'Eglise catholique romaine sont acceptés.

Alors pourquoi maintenir cette obligation de célibat subi et l'élever en vertu? L'une des raison était que les biens du prêtres tombaient dans l'escarcelle parce qu'ils n'avaient pas d'enfants! Oui une raison bassement matérialiste!

Aujourd'hui je lance donc un appel pour que partout là où nous sommes nous fassions connaître à tous les catholiques cette vérité, et que nous demandions l'abolition d'obligation de célibat artificiel et injustifiable dans toute l'Eglise catholique, en Orient comme en Occident. Arrêtons de faire injure aux prêtres d'Orient, sont ils de moins bons prêtres? Pensons à tous ces jeunes pleins de bonne volonté qui se sentent appeler au sacerdoce et luttent héröïquement pour demeurer célibataire.Que de générosités gâchées, mais l'Eglisedu pape de Rome est de plus en plus championne en gâchis humain. Il nous faut faire ce travail d'information, car je crois que si on expliquait bien ces choses aux catholiques, ils comprendraient et ne s'opposeraient plus à l'ordianation d'hommes mariés en vue du sacerdoce.

Chaque chose en son temps. Il faudra aussi bien sûr expliquer qu'ordonner un prêtre homosexuel n'est pas plus dangereux qu'un prêtre célibataire hétérosexuel qui a une maîtresse, et cela je ne le blâme pas. Je blâme une Eglise remplie de Pharisiens. Je préfère une Eglise avec des hommes mariés prêtres que des célibataires qu'on oblige à avoir une double vie hypocritement.

Le temps est venu: "Ne soyez pas comme les Pharisiens..."

Cette dernière phrase est un bon thème de Carême ne trouvez-vous pas?

http://www.vatican.va/news_services/press/sinodo/document...)_

C'est sur le site officiel du Vatican, ensuite il faut descendre et cliquer sur:

S.B. E.ma Card. Nasrallah Pierre SFEIR, Patriarca di Antiochia dei Maroniti, Capo del Sinodo della Chiesa Maronita (LIBANO)

 

23:57 Écrit par Beno dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

04/03/2010

Homophobie instinctive

Je n'en ai jamais parlé à personne, car à l'époque des faits, je n'avais pas compris que c'était à cause de mon homosexualité.

Oui, adolescent, j'ai été agressé par d'autres garçons armés de bâtons, en pleine rue. Moi même je ne savais pas encore ce que c'était que d'être homo, j'étais au collège. Mais eux avaient senti cette différence, comme des fauves assoifés de violence facile.

Plus tard, après mon bac, j'étais dans une école supérieure de la République, et là aussi j'ai été agressé, tout ça pour avoir regardé un garçon. La 1ère fois, j'étais protégé car je n'étais pas seul. Mais une autre fois, on m'avait tendu une embuscade. Dire que nous étions élèves étudiants dans le même établissement censé former les hussard de cette République, et pourtant il ne s'est pas caché pour m'agresser, et je n'ai même pas porté plainte! J'étais jeune, je n'en ai jamais parlé à personne, ni à ma famille, ni aux autres élèves, ni à nos professeurs. Maintenant, ce serait la plainte immédiate avec appel à témoins. Mais combien de jeunes encore aujourd'hui se font agresser, sans oser en parler, même à leur proches? Tout ça pour un regard, il a compris et je n'ai du mon salut qu'à la force de mes jambes qui m'ont fait arriver de justesse à l'école dans la loge du gardien. Mon Dieu, quand j'y pense j'en ai froid dans le dos. Que me serait-il arrivé? Jusqu'à quel stade aurais-je été frappé?

Je n'en avais jamais parlé à personne avant maintenant...

 

 

23:43 Écrit par Beno dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

13/02/2010

intolérances homophobes

J'ai beau ne pas poster souvent, mon blogue n'en continue pas moins de déranger les homophobes, et surtout les intégristes et autres fanatiques qui confondent l'amour du Christ avec l'Inquisition. Et oui, ça existe encore! En effet, depuis plusiers jours, je reçois des mails généralement anonymes qui m'ordonnent de fermer mon blogue ou qui, se prenant pour le dieu qu'ils ont eux-même fabriqué, me moralisent.

Mais nous ne sommes plus à l'époque de l'Inquisition. Nous sommes au XXIème siècle et nous vivons en Occident, certes imparfait, mais où la liberté d'expression est un droit.

Je n'hésiterai pas  à utiliser toutes voies légales pour que la liberté soit respectée, selon la teneur des infractions des auteurs de tels propos (il existe évidemment une traçabilité sur internet).

Il est temps que je reprenne l'écriture de l'Evangile imaginaire:

"Ne soyez pas comme les Pharisiens..."

23:51 Écrit par Beno dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

01/01/2010

Bonne année

Le 1er janvier nous fêtons en l'octave de la Nativité de notre Seigneur, sainte Marie, mère de Dieu. L'occasion de nous rendre à la messe en ce 1er jour de l'année si nous le pouvons, pour "christianiser" cette fête païenne (laïque) du jour de l'An, pour nous mettre sous le regard aimant du Christ, par l'intercession protectrice de Marie.

C'est aussi la journée mondiale de prière pour la paix. Je vous souhaite une bonne année de paix.

Sans la paix, rien ne peut aller. Qu'est ce qui s'oppose à la paix? Le mal. Jésus est venu pour détruire tous ses ennemis, les mettre sous ses pieds. Tant que ces conditions ne seront pas réunies, il n'y aura pas la paix. Bien que cela relève de l'utopie, cela n'en demeure pas moins être mes souhaits de paix les plus profonds, à mes yeux nécessaires pour la venue du Règne du Christ:

- le repect de la vie sous toute ses formes: la vie humaine de sa conception jusqu'à sa mort terrestre, la vie animale qui est aussi sacrée que celle de l'homme parce que toutes les créatures qui ont été créées par Dieu pour la vie!

- le respect de la Création: le pillage systématique des ressources de la planète par l'homme, l'esclavage dans lequel il maintient le monde animal, la manipulation des espèces végétales (OGM, pesticides, culture intensive qui appauvrit le sol et donc les végétaux etc). Les pollutions (CO2, énergie nucléaires, empoisonnement des cours d'eau, etc...) sont une grave offence à la Création.

- l'homme est le plus cruel prédateur de tous les vivants car il est le seul à faire du mal consciemment et volontairement. S'il est supérieur, que ce ne soit pas en mal mais en bien. Je ne peux qu'espérer que si l'homme est celui qui fait le plus de mal, alors c'est qu'il a en lui la possibilité d'être celui qui fait le plus de bien. Mais les sages ne disparaîtront-ils pas de la surface de la terre par la violence des primitifs qui continuent de faire la mal et d'y prendre plaisir?

- il est peut-être encore temps de décroître. Les catholiques et les biens pensants d'autres religions ne veulent surtout pas entendre parler de décroissance! "Croissez et multipliez-vous", c'était bien du temps d'Adam et Eve, quand il y avait peu d'humains sur terre. Maintenant, les chrétiens prennent pour une agression quand on dit qu'il faut décroître, car ils pensent que nous mettons l'homme faisant partie de la nature, et non plus à la place centrale. Je considère au contraire que vouloir croître et multipler à l'infini relève d'un orgueil irresponsable. Par ailleurs cet argument du "croissez et multipliez vous" est également politique, car il permet à ses adptes de dominer le monde et les autres humains par la démographie, c'est ce qu'a bien compris l'Islam d'aujourd'hui, par exemple. De toute façon, un jour la décroissance arrivera, probablement par la force des choses. D'ailleurs dans le passén on disait "une bonne guerre fera du bien". Moi je voudrais éviter la guerre.

L'homme sera-t-il un jour raisonnable? J'en doute quand je vois ce qui se passe, pourtant tel est l'espoir de Dieu...

paradis[1]

 

01:50 Écrit par Beno dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

27/12/2009

Saintes familles

Effectivement, pas d'homélie homophobe aujourd'hui non plus, mais ce prêtre est intelligent. Ils ont dû tous lire mon blogue avant!!!!

Mais la réponse est venu d'un laïc interviewé au Jour du Seigneur, qui expliquait qu'il avait fêté Noël avec son équipage à bord d'un sous-marin nucléaire. Il disait que ses collègues étaient à ce moment là sa famille. Ma famille peut-être celle des artistes, ou celles des gays. A condition de ne pas confondre famille, corporatisme et communautarisme.

Enfin, il y a une famille qui englobe toutes les autres, la plus importante pour un croyant: celle des enfants de Dieu. Nous appartenons à la famille du Christ, il nous appelle ses frères. Voir à ce sujet l'Evangile où il est écrit que Jésus dit que ce qui écoutent sa parole et la mettent en pratique sont ses frères et soeurs. Mais ça va plus loin: nous sommes vraiment fils et filles de Dieu par notre baptême, et Jésus lui-même a voulu être baptisé par Jean le Bapiste, son cousin prophète. Il a voulu que nous soyons ses frères et soeurs en vérité.

Nos amis provençaux l'ont bien compris: tout le monde, à le droit d'être dans la crèche!

En prime, très belle liturgie ce matin à la messe.

22:39 Écrit par Beno dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Sainte Famille

Ce dimanche l'Eglise de France célèbre la fête de la Sainte-Famille. Normalement c'est le 30 décembre, mais ils l'ont mis un dimanche pour être sûrs que les pratiquants y aillent. Encore une dure journée pour les homosexuels qui vont être ostracisés dans la plupart des sermons appelés homélies.Oui, nous n'allons pas être à la fête. Ca va pas être notre fête. Comme si un homosexuel était un ennemi de la famille. On va encore tellement encenser la famille que ça me ferait devenir famillophobe et hétérophobe: il faut se mettre à notre place, franchement c'est pénible. Je n'ai rien contre la famille, je ne suis en rien un danger pour la famille chrétienne (par contre pour l'inverse à vous de voir). Je ne me reproduis pas donc je ne vais pas fabriquer des homosexuels supplémentaires (on ne sait jamais des fois que ce serait héréditaire!). Je ne suis pas contagieux. Enfin la proportion d'homosexuels dans la population générale est constante à travers toutes les époques, toutes les civilisations et pendant qu'on y est à travers toutes les races et les différentes espèces!

Seule la visibilté change...En somme, quand l'Eglise n'accepte pas la visibilité des homos, elle se comporte comme une mère possessive qui ne voudrait pas que ses enfants deviennent adultes. C'est tout l'inverse de Marie, Mère de Notre Seigneur qui dans une confiance absolue au Père, au Fils et à l'Esprit dit "Faîtes tout ce qu'il vous dira".

Marie est pourtant Mère de l'Eglise. Mais le jour où l'Eglise dira cette même phrase aux homosexuels, alors c'est elle qui sera devenue adulte!

00:23 Écrit par Beno dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

25/12/2009

Entre 2 messes

Entre celle de minuit et celle du jour, quelques petites pensées. Déjà de voir s'étaler sur facebook le plaisir décuplé de manger des êtres vivants tués pour la fête, brrrr, ça me fait peur.

Quant à la messe, très belle liturgie, mais brrrrr. Quand je vois ces jeunes enaubés bien propres sur eux et fan(atisés) de Benoît XVI, je ne sais plus quoi penser. En effet, d'un côté je suis homosexuel et je ne vois aucune place pour moi en tant que tel, du moins par les hommes, car je sais bien au fond de moi que Dieu m'aime, et qu emon orientation sexuelle lui importe moins que mon degré de pratique d'amour du prochain. Or d'un autre côté, j'aime les belles liturgies qui élèvent l'âme. Même le président de la célébration l'a souligné: la conversion s'effectue aussi par le beau, par l'art!

Mais il est clair que les plus respectueux de la liturgie sont aussi en général ceux qui rejettent le plus les homosexuels et closent  tout débat. J'étais donc un peu énervé, car je ne me suis pas senti respecté non plus sur le plan musical. Je sais bien qu'il ne faut pas donner de perles aux pourceaux et qu'il doit m'arriver d'être pourceau à mon tout, mais tout de même, il me parâit légitimement "humain" d'être reconnu tel quon est (homo), et à sa juste valeur (artiste).

Je me demande si les mentalités ne sont pas inverses à la partie visible de l'évolution des moeurs. Autrefois, y compris dans la société civile, tout était dans le non-dit à l'égard des homos: "il en est" "il est de la famille", "il est raffiné", "il est élégant", "il est précieux", etc... mais au moins, si souvent les gens se moquaient des homosexuels, je pense que ça leur était égal. Je me sens parfois plus à l'aise avec des gens plus âgés qu'avec des jeunes cathos bien sous tous rapports bénédictoformatés. Je suis perplexe. Je ne suis pas assez âgé pour savoir comment c'était avant la vie d'un homosexuel catholique. On se cachait, mais tout le monde savait. Maintenant, il me semble que je dois continuer à me cacher, et surtouit faire de telle sorte que personne ne sache. brrrrr. Oui vraiment si l'Inquisition existait encore, il se trouverait des catholiques pour nous envoyer au bûcher. Et je ne parle pas d'autres religions qui continuent de justifer et même de prôner l'élimation physique des homosexuels (comme si ça pouvait être contagieux).

Bref, comme dirait Cyril, on n'est jamais à l'abri de rien quand on est minoritaire...

Suis-je donc seul à aimer à la fois les belles liturgies et à être homophile?

Jésus nous dit que nous sommes tous enfants du même Père, et donc que nous sommes ses frères!

Qui donc est mon prochain? Celui qui est le plus loin de moi? Qui ne serait pas le prochain du Seigneur, qui ne serait pas frère du Seigneur? L'homosexuel? L'homophobe? Le cathophobe? Le catholique? Le non-catholique?

Tout le monde est frère du Seigneur, c'est même pour nous l'enseigner qu'il s'est incarné et que la liturgie nous demande sur ces paroles du Credo "et incarnatus" de nous incliner à chaque fois, sauf à Noël et à l'Annonciation où l'on se met à genoux...

Nous sommes tous frères, même frères ennemis. Humainement je ne peux pas, pourtant le Christ peut tout.

 

03:17 Écrit par Beno dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

24/12/2009

Sainte solennité de la nativité de Notre Seigneur

Loin de tous rejet, de toute exclusion, Dieu a envoyé son Fils pour tous. Chers frère et soeurs, recevez tous mes souhaits de

Sainte fête de Noël, dans l'espérance du Christ sauveur.

A vous particulièrment qui vous sentez exclus par l'Eglise ou l'êtes déjà, demeurez dans la confiance que Dieu vous aime de façon inlassable et constante d'amour fou! Aucun disours discriminatoire, aucun humain ne peut empêcher l'amour débordant d'atteindre chaque personne dans son intimité tel un raz de marée d'amour.

L'Eglise qui devrait en être le vecteur en est souvent l'écran, mais dans la réalité objective divine qui est bien au delà de nos misères et considérations humaines, je vous le redis: ayez confiance dans l'amour indéfectible qu'a notre Seigneur et Sauveur pour chacun d'entre nous.

00:46 Écrit par Beno dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

22/12/2009

discriminé

D'où viennent discrimination et rejet? D'autres "chrétiens gays". Ils se prétendent tolérants mais me méprisent et me rejettent, dans une attitude semblable à ceux qu'ils fustigent: pas de doute, ils sont bien catholiques (c'est-à-dire habitués à juger et à rejeter). Et le tout avec bonne conscience...

Pharisianisme, quand tu nous tiens...

23:59 Écrit par Beno dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

13/12/2009

Ostracisation des gays

Je sais, c'est tout ou rien: soit je n'écris pas pendant des semaines, soit je mets 2 artciles les même jour. Après les déboires d'un évêque homosexuel, voici ce qui atteignent les "sans-grade":

“Les trans’ et les homosexuels n’entreront pas dans le royaume des cieux, et ce n’est pas moi qui le dis, mais Saint Paul”, déclare le cardinal, qui poursuit: “en agissant contre la dignité du corps, il est certain qu’ils n’entreront pas dans le Royaume des Cieux. Tout ce qui consiste à aller contre la nature et la dignité du corps offense Dieu”.

En relisant l’Évangile de Matthieu, “qui relate qu’alors que la mère des fils de Zébédée sollicitait Jésus pour que ses fils soient assis à sa droite au Royaume des Cieux, Jésus répondit que ce n’était pas à nous à en décider, mais à Dieu le Père, qui seul connaît ces choses”, “on en est gêné pour le Cardinal Lozano et pour le Vatican qu’il représente”, écrit Luc Lebelge. “Sans doute Jésus et le Vatican n’ont-ils pas grand chose en commun…”

12:32 Écrit par Beno dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |