04/03/2011

Le ministre pakistanais des minorités assassiné parce que chrétien

CITE DU VATICAN, 3 mars 2011 (AFP) - Pakistan/assassinat Bhatti: le pape exprime sa "profonde tristesse"

Le pape Benoît XVI exprime sa "profonde tristesse" pour l'assassinat à Islamabad du ministre pakistanais des Minorités religieuses Shahbaz Bhatti, lui-même catholique, dans un télégramme adressé jeudi au président de la conférence épiscopale pakistanaise.

Dans ce télégramme envoyé au nom du pape par son secrétaire d'Etat Tarcisio Bertone et publié par l'Osservatore Romano, le pape "prie pour le repos serein de sa noble âme et présente ses condoléances à la famille du défunt et à tous ceux qui pleurent la mort de ce serviteur fidèle et courageux du peuple pakistanais".

Le ministre assassiné avait été reçu par le pape le 12 septembre dans sa résidence estivale de Castel Gandolfo.

Shahbaz Bhatti a été assassiné mercredi à Islamabad par des inconnus qui ont criblé de balles la voiture de ce catholique militant pour la suppression de la peine de mort en cas de blasphème et défenseur de la minorité chrétienne.

Ce crime est survenu en pleine controverse dans ce pays musulman sur des velléités d'amendement d'une loi prévoyant la peine de mort en cas de blasphème et l'assassinat début janvier d'un gouverneur qui avait pris la défense d'une chrétienne condamnée à la peine capitale pour avoir "insulté" le prophète Mahomet.

M. Bhatti, 42 ans, était comme M. Taseer un des rares hommes politiques ouvertement favorables à une modification de la loi prévoyant la peine de mort en cas de blasphème contre l'islam.

00:10 Écrit par Beno | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |