05/11/2010

Carcassonne=Bagdad?

 

150 fidèles qui assistaient à l'office à la mémoire des défunts, mardi en fin d'après-midi dans une église d'un quartier sensible de Carcassonne, ont été victimes de deux adolescents qui, après être entrés dans l'édifice consacré, leur ont lancé des pierres et des pommes de pins. Une personne a été touchée. Par ailleurs, une  statue de la Vierge, cible des jeunes profanateurs, a été endommagée.

Deux membres de l'assistance, qui avaient quitté l'office pour faire évacuer les deux jeunes intrus, les ont vainement poursuivis. Ces derniers se sont fondus dans le quartier, après avoir copieusement injurié leurs poursuivants. Le curé Bruno Garrouste a décrit des jeunes de 13/14 ans lançant des projectiles de

la taille d'un poing. Il a déposé plainte au commissariat.

Le procureur de Carcassonne Francis Battut a ordonné une enquête pour identifier les adolescents. "On prend cela très au sérieux", a-t-il dit. Les faits datent de mardi mais n'ont été divulgués que jeudi. On ignore les motivations de ces jeunes. Abdallah Zekri, délégué régional du conseil français du culte musulman, a condamné une "attitude de voyous". La profanation de l'église Saint-Jacques et le caillassage des fidèles, en plein office - une première, dans un quartier pourtant difficile - ont suscité un gros émoi au sein de la communauté chrétienne.

Plus d'informations demain dans votre édition locale de Midi Libre.

Des fidèles victimes de jets de pierres dans une église de Carcassonne

00:22 Écrit par Beno | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.