04/10/2009

Saint François d'Assise: chance à saisir pour les consciences, choix du bien, choix du mal

Pourquoi faire le mal qu'on peut éviter? Pourquoi tuer les êtres que Dieu a créé pour qu'ils vivent? Pourquoi manger des êtres vivants alors qu'on n'a pas besoin de cela pour vivre.

L'agressivité des carnivores n'a d'égale que la violence à laquelle ils se sont eux-même intrinsèquement liés en mangeant des animaux tués. Oter la vie d'un être qui vit, il n'y a pas d'acte foncièrement plus violent.

C'est pourquoi l'agressivité des carnivores ne m'impressionne nullement.

A leur suite, je me suis inscrit. Vous aussi si vous le voulez, si vous écoutez la voix de votre conscience divine, aucun argument ou obstacle ne peut résister à votre volonté de non-violence absolue:

http://www.vegetarisme.info/animal37.html

00:35 Écrit par Beno dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Bravo ! Bravo de défendre la cause animale, en étant de ceux qui ont compris que les animaux sont aussi nos frères, et qu'il est cruel de leur faire encore du mal, surtout en notre siècle qui connaît bien d'autres substituts en protéines et en minéraux.

Dieu bénisse tous les animaux, ceux qui les protègent, et vous qui les aimez.

Écrit par : Zita | 26/10/2009

Les commentaires sont fermés.