18/08/2009

Ce qu'il faut supporter...

Ce soir en rentrant j'ouvre ma fenêtre pour avoir un peu d'air frais. Et voilà qu'une horrible odeur de chair brûlée m'arrrive aux narines: c'était sans compter sur le voisinage qui ne trouve rien de mieux que de faire rôtir des morecaux d'animaux morts sur un gril. Une minorité doit toujours subir. Mais moi j'ai de la chance parce que je suis un humain, mais EUX?????

Pourtant, en dehors d'un archaïsme qui sera sans doute difficillement compréhensible pour les humains (du moins je l'espère) dans quelques siècles.

En effet, en dehors d'un égoïsme schyzophrène, ( et qu'on ne me dise pas que je suis intolérant, moi qui dois subir quotidiennement ce que je viens de dire ou autres horreurs du même genre), il est indéniable qu'il n'y a que des avantages à ne pas manger d'animaux, mais à se nourrir de végétaux nettemment plus apétissants:

- c'est bon pour la santé des humains

- c'est bon pour la santé des animaux, que Dieu a créés pour la vie comme nous, non pour la mort.

- c'est bon pour la planète (en réalité indispensable, mais il risque d'être trop tard le jour où assez de gens en auront pris conscience).

Pour les coeurs fermés, je ne peux rien d'autres à part visionner des vidéos d'abbatoirs ou d'en visiter (sans parler de la façon empoisonneuse dont on nourrit les animaux).

Pour les coeurs qui ont envie de franchir le pas et qui ne savent pas comment faire, je suis à votre disposition, sans jugement (contrairement à ce qu'on pourrait croire).

Enfin, je rappelle qu'il est vain et totalement illusoire d'espérer la paix entre les humains tant que nous continuerons de massacrer  des animaux.

Mais la regrettée Marguerite Yourcenar (qui a quitté l'Eglise pour les raison qui concernent l'auteur de ce blogue) le dit bien mieux, écrire était son métier, son art:

" Soyons subversifs. Révoltons contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exercent si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Rappelons qu'il faut toujours tout ramerer à nous mêmes, qu'il y aurait moins d'enfants martyrs s'il n'y avait moins d'animaux torturés"

Abolition de la peine de mort pour eux aussi:

KYRIE ELEISON!

 

22:18 Écrit par Beno dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

Un liturgiste ethnologue est allé an Amazonie vers 1890 et entre1901-1903 a publié une ses travaux en trois tomes. À un moment donné il parlait du cannibalisme. Il avait lui-même assisté à une scène de massacre rituel d'une personne; une partie du corps du mort a été donnée à un reptile, le reste a été mangé par les participants.

Et je me suis dit: comment a-t-il pu regarder ça sans rien faire? Évidemment, il déplorait ces choses, mais il en était témoin.

J'ai compris plus tard, lorsque nous sommes devenus végétaliens. Maintenant nous devons assister (nous sommes obligés d'assister!) impuissants à des carnages d'animaux. Dans la rue nous sentons l'odeur des animaux tués et grillés; dans les restos encore davantage; chez des amis "omnivores" etc.

C'est ça la tolérance? Qui tolère qui? Et qui tolère quoi?

Si ce monde dure encore un siècle, les gens de ce temps-là regarderont horrifiés des vidéos et images apparemment "pacifiques", avec des familles exemplaires en train de rôtir et manger des animaux. Et ils se demanderont: comment les gens du 21ème siècle ont-ils pu faire ça?

Les générations futures nous jugeront.

Écrit par : Georges | 19/08/2009

ce blog qui me semble chrétien oublie une chose , on n'a aucune obligation d'être végétarien ,ni de manger de viande. Il n'y a rien de mal à manger de la viande , la bible dit : 4 Voici une liste de bêtes que vous pouvez manger : le bœuf, le mouton, la chèvre, 5 le cerf, la gazelle, le daim, le bouquetin, le mouflon, l'antilope, la chèvre sauvage 6 et toutes les autres bêtes qui ont des sabots fendus et qui ruminent. 7 Mais vous ne devez pas manger ceux qui ont seulement des sabots fendus ou qui ruminent seulement ;... ensuite les précepte alimentaire ont été supprimé par l'avénement de Jésus. Donc Dieu n'interdit pas de manger de la viande animal mais il n'oblige pas non plus...Il n'y a rien de mal je ne comprends pas votre réaction ?

Par contre et sans vous offusquez ni me mettre à juger à la place de Dieu ,ni encore avoir une haine quelqu'elle soit ,ni encore vous culpabilisez car Dieu demande que l'on aime sans concession mais il est dit :“Ne savez vous pas que les injustes n'hériteront pas le royaume de Dieu? Ne vous y trompez pas: ni les débauchés, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les dépravés, ni les homosexuels, ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les insulteurs, ni les accapareurs n'hériteront le royaume de Dieu.” (1Corinthiens 6:9,10) S'afficher homo et catho me semble difficile. Vous n'êtes en rien responsable de cette situation mais vous pouvez la surmonter ,la mettre de coté , prier pour que cela s'arrange mais afficher les deux me semble difficile.
Dieu vous aime de toute façon mais il n'aime pas votre situation. Ce n'est pas le pécheur que l'on n'aime pas mais le péché. Ca c'est plus grave que de manger de la viande...
Bien à vous amitié ,fraternité ,amour.......

Écrit par : DD | 20/08/2009

la Bible dit, le coeur du Christ dit Evidémment , il est plus facile de se réfugier derrière la Bible pour se donner bonne conscience que d'exercer son libre-arbitre intelligemment voulu par Dieu.
Vous avez la Bible à la place du coeur. Vous mangez des animaux sans aucune pitié et vous venez me faire la leçon?
Ce blogue ne semble pas chrétien, il l'est que ça vous plaise ou non, car son auteur l'est.
Vous n'avez pas de coeur ou alors je vous invite avant chaque repas à aller tuer vous-même l'animal que vous allez manger en le regardant dans les yeux.
Quant à l'homosexualité, franchement c'est de l'amour et rien d'autre et franchement dans la balance le poids des animaux morts et volontairement assassinés alors qu'on n'a pas besoin piur vivre pèseront très lourd dans la balance.
En effet Jésus a abloi l'ancienne loi et il est fort probable qu'il était lui-même végétarien, puisque les dernières recherches confirment qu'issu de la secte des esséniens il a été éduqué dans le végétarisme et a été horrifié quand il a découvert les massacres d'animaux à Jérusalem.
"tu aimeras ton prochain comme toi-même" concerne toutes les créatures: Dieu n'a créé aucune créature pour être torturé , massacré par d'autres espèces, y compris l'espèce humaine

Écrit par : Benoît | 20/08/2009

DD: le pharisaïsme à son comble. Vous filtrez la moustique et avalez le chameau.

Ce que la "Bible" soi-disant "dit", on s'en fout. La Bible n'est pas une personne et elle ne dit rien. Donc gare à l'idolâtrie!

Si vous voulez comprendre quelque chose de ces deux affaires, vous n'avez qu'à lire le blog d'un bout à l'autre.

Et si votre dieu est un sacré tueur d'animaux, alors vous adorer un dieu imaginaire. Mais Jésus Christ est venu vous sauvez de vos idoles, alors convertissez-vous, accueillez l'amour, et cesser de répandre du sang innocent!

Écrit par : Georges | 20/08/2009

Rappel: La Bible et le coeur réunis Adam et Eve, et même avec eux tous les animaux, étaient végétaliens! "toute herbe verte qui porte sa semence....telle sera votre nourriture"
Voir le livre de la Genèse où Noé sauve les espèces.
Ce n'est pas bien d'instrumentaliser la Bible, de manipuler les Ecritures pour se disculper du mal intrinsèque du meurtre, qu'il s'agisse du meurtre d'humains ou du meurtre d'animaux "tu ne tueras point"

Écrit par : Benoît | 21/08/2009

Je veux pas en rajouter mais bon...

Cher Monsieur DD....

Si ce que vous citez de la première lettre aux corinthiens est juste alors peu de gens iront au Ciel ! Avez vous toujours été sobre? avez vous toujours été juste ? N'avez vous jamais volé ? N'avez vous j'amais été cupide ? N'avez vous jamais insulté une personne? N'avez vous jamais médis?

Bref encore un énième témoignage qui me fait penser que je ne préfère pas être chrétien mais essayer de me comporter au mieux avec ceux qui m'entourent quelque soit ma propre vie plutôt que d'être chrétien, être aveugle (excusez moi amis non-voyants!), et faire la morale au reste du monde. Monsieur votre moralisme donne encore plus envie d'être dépravé! Au moins je serais pourquoi je vais en enfer !

Vous aimez les pecheurs mais pas le péché ce qui vous donne le droit de faire la morale. Et bien moi quand j'aime des gens je les prends dans mes bras, je ne commente ni ne juge ce qu'ils ont fait et si ce qu'ils ont fait les rends triste alors je les aiderais pour réparer l'erreur et avancer sans recommencer! Mon Dieu voilà que je me fais moralisateur...mais au moins j'assume mes contradictions!

Permettez moi de ne pas dire fraternellement je n'ai pas de frères que des voisins avec qui je suis obligé de vivre !

Écrit par : cyril | 22/08/2009

Les commentaires sont fermés.