22/03/2009

Ca devait arriver....

En ce dimanche du Laetare, le célébrant n'avait malheureusement pas de chasuble rose, en revanche nous avons chanté le beau Kyrie XVII et un psaume à la mélodie très orientalisante, j'ai beaucoup aimé.

Hé oui, ça devait arriver, à cause de notre champion des gaffes et de l'impopularité de l'Eglise et des catholiques:

Des personnes protestent contre une distribution de préservatifs à la sortie de la messe dominicale à Notre-Dame, dimanche 22 mars.

Heurts à Notre-Dame de Paris liés aux propos du pape sur le sida

PARIS - Une bagarre a opposé des partisans et des détracteurs de Benoît XVI à la sortie de la messe à Notre-Dame de Paris, quelques jours après les propos controversés du pape sur le préservatif.

En plein week-end du Sidaction, une trentaine de militants écologistes et communistes, dont des élus du Conseil de Paris, avaient décidé de distribuer des préservatifs sur le parvis de la cathédrale en fin de matinée.

Ils ont été rejoints par "une vingtaine de jeunes affiliés à l'extrême droite", selon la préfecture, qui brandissaient des pancartes "Touche pas à mon pape".

La rencontre a dégénéré: une personne a été blessée et trois autres ont été interpellées, ajoute-t-on de même source sans préciser "de quel camp" ces personnes faisaient partie.

Selon le Parti communiste, sept militants d'extrême-droite ont été interpellés après avoir frappé un conseiller général et une jeune sympathisante.

"Ces actes graves n'altèrent pas notre détermination dans la lutte contre le sida. Nous ne nous laisserons pas impressionner par ces tentatives d'intimidation. Nous poursuivrons notre mobilisation face à tous ceux qui, par leurs propos irresponsables, contribuent, de fait, à l'extension de l'épidémie", a assuré le président du groupe PCF au Conseil de Paris, Ian Brossat, dans un communiqué.

Des militants d'Act-Up ont ensuite organisé un "die-in" devant Notre-Dame. Une trentaine de personnes se sont couchées sur le parvis pour "symboliser les morts du sida directement imputables aux positions de l'Eglise catholique à l'égard du préservatif", précise l'association dans un communiqué.

Les militants étaient munis de portraits géants du pape bavarois barrés de la mention "Benoît XVI assassin".

Des militants d'Act-Up devant Notre-Dame, dimanche 22 mars.

Act-Up exige que le pape retire ses propos et demande à l'Eglise catholique française qu'elle les dénonce publiquement.

MORANO "CHOQUÉE" PAR LE PAPE

"L'Eglise catholique a beau prétendre soigner 25% des malades dans le monde, de fait, via les obscures positions répétées du pape, elle est directement responsable de millions de morts", ajoute l'association.

Dans l'avion qui le menait en Afrique, Benoît XVI a estimé mardi que la distribution de préservatifs n'était pas un moyen de lutte contre la pandémie du sida mais qu'elle "aggravait" au contraire le problème.

Ses propos ont provoqué un tollé dans le monde, y compris au sein des catholiques.

Le gouvernement français a fait part de sa "très inquiétude" par la voix de la secrétaire d'Etat aux droits de l'Homme. "Ces propos sont régressifs et nous sommes très, très inquiets de ces déclarations qui remettent en cause l'esprit et le combat de plusieurs décennies" contre le sida, a estimé Rama Yade.

"A côté de Jean-Paul II que j'ai beaucoup admiré, Benoît XVI me choque profondément", déclare la secrétaire d'Etat chargée de la Famille, Nadine Morano, dans Le Parisien. Le préservatif était jadis "utilisé pour ne pas donner la vie. Maintenant, il est utilisé pour ne pas donner la mort", ajoute cette catholique pratiquante.

A en croire les sondages, le divorce semble consommé entre les Français et le souverain pontife.

Selon une étude d'opinions Ifop réalisée pour le Journal du Dimanche, 43% des catholiques français souhaitent le départ du pape.

S'ils sont 54% à vouloir qu'il reste au Vatican, les catholiques de France sont 83% à estimer que l'Eglise doit modifier son discours et ses positions sur l'avortement, l'homosexualité, le remariage des divorcés et la contraception.

Un premier sondage CSA pour Le Parisien/Aujourd'hui en France publié samedi démontrait déjà que l'image du pape s'était fortement dégradée en France, y compris parmi les catholiques.

D'après cette étude, seuls 23% des Français disent désormais avoir une bonne opinion de Benoît XVI alors qu'ils étaient 53% en septembre. Ils sont 57% à avoir une mauvaise opinion de lui, contre 25% il y a six mois.

Dommage que je n'étais pas à Notre-Dame de Paris ce matin...jamais je n'aurais agi comme ceux là:

De jeunes catholiques manifestent devant Notre-Dame-de-Paris dimanche.

23:45 Écrit par Beno dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

Ah! C'est la même partition que nous avons chantée à Bxl.

Écrit par : Georges | 23/03/2009

Mon cher benoît, je ne te savais pas si influençable que cela. Tu "hurles" avec les loups.
Act-up, a traité le pape d'assassin, mais il disait la même chose de Jean-Paul II. Ils sont contre l'Eglise, peut importe qui est sa tête.
Ce qu'ils veulent (et encore), c'est une Eglise, qui flatte nos passions, qui n'a plus rien à proposer pour élever l'homme.
St Paul, ne nous a t-il pas dit de revêtir le "nouvel homme" ?
Si le pape est si persécuté aussi bien par les non-croyants que par les catholiques, c'est que quelque part il est dans le vrai. La vérité, dérange toujours. On sait ce que cela a donné il y a 2000 ans à Jérusalem, où on a crucifié un certain Jésus de Nazareth, parce qu'il dérangeait.
Tu as parlé un jour, du 3e secret de Fatima, eh bien aux dire de Sr Lucie et du cardinal Ottaviani (préfét du St office) qui l'a lu. Il y est question de l'apostasie de l'Eglise en s'ouvrant justement à la pensée du monde et l'abandon de ses valeurs... Attends encore un peu et dans quelques temps, tu auras le pape que tu désires et qui est justement annoncé dans ce 3e secret.
PS: Je ne sais si tu publieras ce commentaires, en tout cas c'est en toute charité fraternelle que je t'écris, car si nous divergeons de plus en plus, tu restes dans ma prière et mes pensées.

Écrit par : Elie-Marie | 23/03/2009

c'est faire peu de cas Elie-Marie, c'est faire peu de considération de la pensée de l'auteur de ce blogue que de l'imaginer influençable. C'est decevant de penser ça de lui. Non Benoît (celui du blogue) n'est pas influençable. Simplement, il écoute: n'oublions pas qu'il a choisi pour thème personnel de ce carême le silence qui n'a de sens que s'il est écoute. Dans cette affaire, Benoît se fiche de savoir qui a tort ou raison, il voudrait seulement que chacun fasse preuve de réalisme. Il rappelle qu'il défend la vie avant tout. Son présent combat face à un pape qui marginalise l'Eglise et la coupe entièrement des réalités, incapable de rejoindre l'homme dans "la vraie vie", est cohérent avec son combat pour protéger la vie de l'enfant à naître comme du malade ou handicapé qu'on veut éliminer de ce monde, cohérent aussi avec son combat pour protéger la vie de toutes les espèces, crées par Dieu par amour, non pour se dévorer entre elles.
Quant à Fatima, Benoît ne serait pas surpris que Joseph RATZINGER n'ait pas révélé l'exactitude du secret. L'apostasie est un anathème que vous lancez à la tête de Benoît mais qui lui glisse dessus, car vous ne semblez pas comprendre qu'il aime l'Eglise et qu'il souffre de voir un pape absolument pas à la hauteur. Vous ne savez que dire "le pape a raison", mais Benopît constate que les églises se vident, alors si la grande apostasie est provoqué par la pape (je signale qu'effectivement les radiations des registres de catholicité sont en train de reprendre à cause de celui qui est hélas sur le siège de Pierre actuellement), c'est encore plus grave. Le chemin de l'enfer est, paraît il, pavé de bonnes intentions. Tout le monde n'était pas d'accord avec Jean-Paul II, mais il n'y a pas photo avec celui qui avait su actualiser l'Eglise et forcer le respect. Vous ne voyez donc pas la souffrrance des hommes qui vont mourrir du SIDA à cause de propos irresponsables? Vous ne voyez donc pas les églises se vider parce qu'un pape réintègre des intégristes d'extrême droite et anti-sémite, tandis qu'il ostracise les homosexuels?
Qu'est ce qui est le plus grave? Etre homosexuel et aimer ou être anti sémite et haïr?
Benoît ne cuationnera pas le fossoyeur de cette Eglise qu'il aime

Écrit par : Benoît | 23/03/2009

Moi aussi je souffre... Moi aussi j'aime l'Eglise, mais je souffre car je n'y trouve plus le message d'Amour de l'Evangile... Le Pape Benoît XVI l'a remplacé par une liste incessante de rejets : juifs, homosexuels, sidéens qu'il dit vouloir soigner mais qu'il amène vers la mort à travers ses propos... Certains m'ont reproché de ne pas faire connaître le texte tout entier... ce fameux texte dont la presse n'a retenu que le passage à propos du préservatif... Pensez-vous que les "petits" (je le dis avec beaucoup de respect !) qui composent le Peuple de Dieu, ont lu le texte entier ??? Ils en retiendront bien ce qu'en disent les médias ! Je dis et je répète qu'il est aujourd'hui inacceptable de se prononcer contre l'usage du préservatif... Les choses auraient pu être formulées d'une autre façon... Oui, l'idéal, c'est la fidélité, non, il ne faut pas réduire sa vie amoureuse à une série d'actes sexuels... Mais faire ainsi c'est tendre vers la perfection... Et comme l'Homme n'est pas parfait... il lui faut donc avant tout protéger sa vie... et celle des autres... Et aujourd'hui, il n'existe que le préservatif... qu'il faut donc utiliser sans aucune modération... sous peine de mort !

Écrit par : Jean-Marie | 31/03/2009

Comment se peut-il que tout le travail de rémodélation de la pensée de l'Église par Jean-Paul II s'en va comme ça? L'Église ne put se donner le luxe d'aliener plus qu'ils le sont les jeunes avec ces positions sur le sida, les juifs, les homossexuels...etc.

Écrit par : casino craps en ligne | 26/06/2009

Merci pour cette information interessante

Écrit par : TutUnusty | 29/05/2012

Les commentaires sont fermés.