03/12/2008

Pourquoi j'ai rêvé de ça?

 

J’avais oublié ce rêve en me réveillant mais en me forçant il m’est revenu en mémoire.

J’entre dans l’église Saint-Pierre, où je fus baptisé. C’est là que j’allais le plus souvent à la messe jusqu’en 2000. Il y a eu des travaux de restauration un plafond blanc au lieu du bois apparent. Il y a des gens, mais je ne reconnais qu’une seule personne, l’abbé G.C.

Je porte une croix de procession, je veux absolument la porter. Elle ressemble à celle que portait le servant dimanche dernier pour l’ordination. Je suis dans le fond de l’église et je sais qu’il y a des gens mais on dirait que je ne les vois pas, pourtant l’église n’est pas immense. Je crois que je parle à l’abbé, il n’y pas de célébration liturgique pourtant le prêtre est en aube et étole (il ne mettait pas de chasuble dans cette paroisse). Il me semble que c’est l’étole violette aux couleurs de l’avant.

Je tiens à porter cette croix, mais j’ai la conviction que ce n’est pas la mienne, que je porte celle d’un autre ou des autres. Elle commence à me peser et je cherchais l’endroit où la poser sur son socle pour que les paroissiens puissent la vénérer (un peu comme le Vendredi Saint, le violet, c’est l’Avent, c’est également le Carême).

Finalement j’arrive en haut de la nef centrale et je vois quelques personnes déjà en train de prier en silence devant une autre croix posée sur le socle que je cherchais. C’est bizarre car en fait ça ressemblait à une Adoration du Saint Sacrement, sauf que c’était une prière silencieuse devant la Croix et que les gens étaient assis. On aurait dit qu'il n'y avait plus le Saint Sacrement dans l'église. Je ne sais plus ce que j’ai fait. Je les regardais, je crois que mon rêve s’est arrêté là. J’étais préoccupé parce que je me sentais devant porter cette croix, je la tenais fermement.

 

02:48 Écrit par Beno dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.