11/11/2007

ça n'arrive qu'à moi!

 

 

 

Pas assez de temps pour écrire tous les jours, donc plusieurs thèmes résumés dans un même article, sans lien entre eux.

  

1)       Je suis vraiment nul, nul, nul. Le Seigneur me donne tout, et je suis un incapable, dans TOUS les domaines de ma pauvre vie. Je n’ai plus aucun désir. Est-ce que je déprime ? Je suis tellement sensible que je suis parfois capable de monter très haut comme de descendre très bas. Je suis trop passionné pour que quelqu’un puisse me « suivre », quelqu’un qui « résonne ». Pas envie de parler, de communiquer, je ne supporte pas le bruit, même celui des conversations. Pas envie de voir des gens. Quant aux moralisateurs et autres donneurs de leçons qui se disent « c’est bien fait pour lui, il n’a que ce qu’il mérite », je les renvoie à leur propre conscience. Entre la haine et l’amour, il n’existe pour moi qu’un seul choix, celui de l’amour. Le Seigneur se tait. Oui, c’est tellement facile de haïr que je me suis fait agresser verbalement ce soir dans le train, et menacer physiquement sous les yeux indifférents d’autres voyageurs. Il a fallu que je brandisse la menace de la plainte pour arrêter l’agression…c’est cela aussi, un monde non chrétien.

 

2)       Hier 9 novembre, c’était l’anniversaire du décès du général de Gaulle, l’homme de la France libre, le fondateur de la 5ème République et à mon sens, le dernier chef d’Etat français digne de ce nom (mieux vaut que je ne parle pas de l’actuel, puisqu’il n’y en a plus, dans la mesure où il gouverne, il ne préside donc plus). On le sait moins, Charles de Gaulle avait envisagé le retour possible en douceur d’un régime monarchique, la 5ème République étant taillée sur mesure pour une telle éventualité, avant d’être défigurée par des réformes successives dont certaines sont actuellement en cours. Le Comte de Paris était persuadé qu’il deviendrait roi. Le Comte de Paris est un Orléans, descendant des régicides et acoquiné avec les bourgeois franc maçons et autres ennemis de l’Eglise. Mais j’avoue avoir été séduit par son discours. A tout prendre, en attendant le retour de mon cher Louis XX actuellement en exil, je préfère encore l’actuel comte de Paris, le prince Jean, même s’il est très moche, que qui je ne veux pas nommer.

 Le général de Gaulle

Monsieur feu le Comte de Paris

 

3)       Ce soir, dans nos flandres maritimes, c’était « la Saint Martin ». Toutes les communes organisent ce défilé des enfants avec Saint Martin et la musique. Grâce à leur lanternes sculptées dans des betteraves, ils vont retrouver l’âne de Saint Martin dans les dunes. En récompenses, saint Martin leur distribue les fameux et délicieux « voolaeren ». A l’église de ce nom, c’était aussi la fête de la solidarité : qu’allons-nous partager ?

dunkerque

 Saint Martin débonnaire

cappelle la grd

l'âne retrouvé

bergues

une bonne provision de voolaeren!

 

4)       L’autre soir, après le plaisant et assez insolite concert, il y avait un non moins plaisant buffet. Et comme je suis toujours aussi bavard, j’ai dû courir pour prendre mon train. Même pas le temps de passer aux toilettes. Je me disais « j’irai dans le train ». Une fois le train parti (avec moi !), c’est bien ma veine : toilettes fermées, l’angoisse ! Je vais voir la contrôleuse, et là, grâce à Dieu, j’ai rencontré un ange ! « Vous en faîtes pas, Monsieur, à la prochaine gare, il y a 4 minutes d’arrêt ». Et la voilà me conduisant comme un enfant jusqu’aux toilettes du personnel, cadenassés et tout, je me suis dépêché, mais j’ai quand même un peu retardé le train, le chauffeur se demandait ce qui se passait ! Mais bon, c’est pas ma faute si l’unique toilette du train n’était pas utilisable. J’ai pu faire pipi, ouf !

 

 

01:33 Écrit par Beno dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

le général de Gaulle... celui qui a abandonné les harkis et les français d'Algérie....

le comte de Paris celui qui a lamentablement abandonné son épouse pour une gouvernante et qui a dilapidé on ne sait où une partie de sa fortune...

quels choix étranges à mon goût mais pourquoi pas...

Écrit par : Cyril | 11/11/2007

ENFIN, TU ÉCRIS Merci pour ces nouvelles, B. Tu es vraiment ce que tu dis dans le #1: «capable de monter très haut comme de descendre très bas» : un homme contrasté quoi ;-)
La preuve nous l'avons dans ton blogue aujourd'hui: au # 1, tu «n'as pas envie de parler, tu ne supportes pas le bruit des conversations».... Or, au # 4, tu as failli rater ton train «parce que tu es toujours aussi bavard» !!! Tu es vraiment attachant, tu sais, car il y a de la vie chez toi ;-) Je t'embrasse.

Écrit par : OLAG | 11/11/2007

Coucou, Benoît! Si tu n'étais pas parmi nous samedi, c'était pour la bonne cause ;-) Tant mieux pour toi, et tant pis pour nous, pour moi, du moins. J'espère que ce n'est que partie remise. Si tu désires un peu d'infos sur ce qui s'y est dit, tu en trouveras sur mon blog.
Bonne semaine à toi!
Bises,
crocki

Écrit par : Crocki | 12/11/2007

pb adresse Didier, j'ai essayé de vous écrire de ma boîte perso, ça me revient "mail delivery system". C'est donc bien dans votre adresse que qqch ne va pas. Vous pouvez tt à fait m'écrire personnellement en cliquant en haut là où c'est indiqué. Mais écrivez moi d'une adresse à laquelle je puisse vous répondre.
Bien à vous

Écrit par : Benoît | 12/11/2007

Est possibe

Écrit par : LA TETE A TOTO | 02/07/2008

Les commentaires sont fermés.