12/11/2006

SAINT MARTIN

 

Humeur massacrante. Pourquoi suis-je aussi désagréable avec mes proches ? Est-ce que je leur en veux parce que je leur reproche potentiellement de ne pas m’accepter tel que je suis alors qu’ils ne le savent pas ? Est-ce parce que je ne supporte plus l’hypocrisie de l’Eglise ? La discrimination dont les homosexuels sont victimes au sein de l’Eglise décrédibilise à mes yeux tout le reste de son discours. Des discours sur l’amour, ma charité et la solidarité plein la bouche, mais qu’un homo paraisse et se fasse connaître et le ton change, devenant inflexiblement dogmatique. « On vous aime, on compatit, c’est pas de votre faute. Voyez ce que dit le KT ». En gros, regarder mais pas toucher. Tout, sauf manifester sexuellement quelque amour que ce soit.

Ca va, merci, ces regards que j’ai croisés de commisération et ces sourires gênés que j’ai encore vu dimanche dernier et ce soir à la messe, je n’en ai pas besoin, mais alors vraiment pas. Je n’ai pas besoin de votre pitié, qu’elle soit feinte ou même sincère. Je veux être accepté et aimé pour ce que je suis et tel que je suis, vous comprenez pas ou quoi ? Et vous, souverain Pontife, en quelle langue dois-je parler pour être compris ?

 

Après la fête profane hier où les enfants ont suivi Saint-Martin avec leurs lanternes en chantant dans les rues des villes et villages de la région, avant de recevoir les fameux « voolaeren » (excellente pâtisserie !) des mains du saint homme, aujourd’hui, saint Martin a été fêté religieusement, dans l’Eglise qui porte son nom. Tout l’après-midi, il y avait des stands sur le thème de la solidarité, il y avait même un stand « chrétiens et sida ». Je sais bien qu’il ne faut pas tout ramener à ça, mais comme je l’ai dit, ça décrédibilise le reste. De solidarité avec les homsexuels, point. Ces exclus là, on n’en veut pas. Ou alors, comme dirait notre ami Henri-homo-aristo, c'est: « assis pas bouger ».

 

Je ne doute pas de tous ces gens qui font des bonnes œuvres. Le bienheureux Frédéric Ozanam fut évoqué, ce qui me rappelle les JMJ. Ses conférences de Saint Vincent de Paul sont discrètes mais très actives, et apportent un réconfort à tout point de vue aux plus démunis. Plusieurs chrétiens dialoguent souvent avec ceux qui font la manche dans les porches des églises.

L’Eucharistie. 200 personnes, tout petit troupeau de cette grande paroisse, un peuple âgé…Le Seigneur va-t-il laisser son Eglise s’éteindre et mourir en même temps que ses paroissiens ?

La communion…Il est là…sans commentaires….

A la sortie, je vois des jeunes dans un petit bar en face de l’Eglise. Ils ont l’air sympas. Comment les rejoindre ? Comment leur faire connaître Jésus ? Même  chose à la porte de cet immeuble, j’entends plein de mots gentils d’une famille. Comment leur faire nommer celui dont ils pratiquent l’amour sans le connaître ? Même chose encore pour ces jeunes non chrétiens d’origine étrangère ?

Si j’aimais vraiment mes frères, je ne devrais avoir de cesse de désirer qu’ils aient la joie de rencontrer Jésus et de le reconnaître, je devrais mettre tout en oeuvre pour le leur faire connaître, je devrais témoigner continuellement par mes paroles et en actes…

 

Ce 11 novembre marque aussi l’anniversaire de l’Armistice de 1918. La grande guerre, la 1ère grande boucherie mondiale. Mon arrière grand’père y est décédé, non pas au front, mais en soignant des blessés ou malades à l’hôpital. Il avait 40 ans, 5 enfants nés et un à naître….combien de familles dans ce cas ? « Plus jamais ça ! ». 21 après, c’était la même chose, en pire, avec l’inimaginable « solution finale » mise en oeuvre par Hitler. Hélas, aujourd’hui, Hitler a gagné. Ce dont il rêvait, on l’a fait : massacre à une échelle supérieure à la Shoah des enfants à naître, les sans-voix par excellence et les plus petits des plus petits, avec élimination des handicapés, des filles en Chine, des trisomiques, manipulations génétiques. Plus tard, peut-être ceux dont on déterminera qu’ils développeront un cancer ? L’euthanasie (en fait l’Etat-nazie)  en marche pour transformer les hôpitaux en lieu de mort et non de vie :

-          remplacement des soins palliatifs par une fin de vie en réalité violente

-          accélération de la mort de certains patients en raison du coût des soins

-          morts provoquées d’enfants malades et de nourrissons très fragiles

-          dévalorisation des personnes handicapés

 

Que pouvons-nous faire ? Alliance pour les droits de la vie

 

Plus que jamais, prions pour la paix, pas celle des hommes, qui ne peuvent rien par eux-mêmes, mais celle de Dieu. Que le règne du Christ se répande sur toute la terre ! Que sa paix gagne les cœurs même les plus endurcis ! Nous croyons qu’il n’y a aucun cœur qui ne puisse être atteint par l’amour du Christ !

Ô Seigneur, convertis-nous tous !

 

Un peu moins tragique : les réponses à mon jeu qui n’a pas l’air d’avoir passionné les foules, snif ! A moins que vous ayez trouvé que c’était trop difficile. Pourtant, je les trouve mignons, ces jeunes gens (et même plus)!!! Nous avons un gagnant, qui est le même que la dernière fois.  

  

        1)   Quel est le point commun entre tous les personnages ? - ce sont tous des princes

     

2)       Trouvez le nom de chacun: voir en dessous de chaque photo

3)       Lequel préférez-vous ? secret pour chacun de vous!

4)       Trouvez celui que Benoît préfère: charme, distinction, culture, élégance: voilà des qualités qu'on trouve rarement réunies chez une même personne...voilà tout ce que j'aime...il faut bien rêver un peu, non? Chacun me fait craquer à sa manière...ils sont tous si séduisants! 

       Benoît attend SON prince charmant...noble ou pas: la noblesse de coeur est la plus importante.

 

_c260guillaume 
1) Guillaume de Luxembourg
 
amedeo-de-belgique
2) Amadeo de Belgique
 

andrea-casiraghi Monaco
3) Andrea Casiraghi de Monaco

 

charles-suede
4) Charles de Suède
 
Frederic de Danmark
5) Frederic de Danmark

 

LOUIS XX

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

6) Louis XX de Bourbon, roi de France putatif

 

 

Paul de Grèce
7) Paul de Grèce
 
william

8) William d'Angleterre

 

01:18 Écrit par Beno dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Prophète "Je veux être accepté et aimé pour ce que je suis et tel que je suis, vous comprenez pas ou quoi ? Et vous, souverain Pontife, en quelle langue dois-je parler pour être compris ?"
Plutôt que d'attendre une reconnaissance et de l'amour, pourquoi ne serais-tu pas un prophète allant à contre-courant de l'opinion ecclésiale, et n'hésitant pas témoigner de ta foi sans cacher ton homosexualité ?

Écrit par : Jean-Marc | 13/11/2006

exclusion Cher Jean-Marc,
Je te rejoins tout à fait sur le fond. En effet, je suis ce que je suis! Le faire savoir, entre placard et étendard est très difficile.
Lors de l'instruction sur le discernement vocationnel, j'ai mis de la bonne volonté en allant voir le curé et en écrivant aux évêques, comme tu sais. Tu connais les réponses: je n'ai pas envie de me retrpuver jeter comme un malpropre sur le parvis. J'exerce des responsablités (toutes petites) dans l'Eglise, notamment sur le plan liturgique. Je ne tiens pas à laisser le champ libre. J'occupe l'espace et , même sans sortir du placerd (hélas 3 fois hélas j'aimerai tant), c'est ma façon de résister, pour "tranformer de l'intérieur". Si ça n'est pas notre génération qui ne récoltera le fruit, ce sera la suivante.
La reconnaissance ecclésiale est nécessaire pour moi car je fais partie de cette Eglise qui m'ignore.
La reconnaissance est importante, sinon, y a plus d'Eglise ou y a plus d'homos cathos.
Le problème reste le fait d'être minoritaire.
Il faudrait s'organiser et rallier les homphiles hétéros. Je rêve du jour oèu par exemple les grandes célébrations, comme les ordinations seraient boycottés parce que les chrétiens refuseraient l'homophobie de notre évêque, qui se retrouverait dans une cathédrale vide.
Mais que veux-tu que je fasse? Je peux pas les convertir de force!
Tu as raison, mais comment s'organiser. Je souhaite mettre en oeuvre une meilleure visiblité des cathogays, et j'atttends vos idées et suggestions!!!!
On pourrait commencer par innonder les paroisses de millions de tracts, on en parlerait au JT de PPDA!!!!
Hélas, je rêve...
Merci en tout cas de tes remarques!

Écrit par : Benoît | 13/11/2006

Le plus beau Et Philippe d'Espagne ?

Dieu n'exige pas de nous la perfection. Alors... I'm what I'm !

Écrit par : Julien | 17/11/2006

The most handsome one: Emanuele Filiberto di Savoia, Prince of Italy.
The most handsome ones are always Italian...

Écrit par : Giacommo Rossi | 20/01/2008

Les commentaires sont fermés.